Flash info FNSPF n°11 - 2015

Institutionnel - Le 23 juin 2015

Augmentation du nombre des SPV : un premier frémissement encourageant!

La Fédération se félicite de l’augmentation, pour la première fois depuis dix ans, du nombre de sapeurs-pompiers volontaires annoncée par le ministre de l’Intérieur ce 19 juin à l’occasion de la Journée nationale des sapeurs-pompiers. Il a ainsi été comptabilisé 1.028 sapeurs-pompiers volontaires en plus en 2014, pour un effectif total de 193.742.

Cet accroissement témoigne d’une inversion de tendance encourageante, qu’il faut poursuivre et amplifier pour atteindre l’objectif de 200.000 sapeurs-pompiers volontaires en 2017 fixé par le Président de la République.

Cette évolution est le fruit de l’implication de l’ensemble des acteurs dans la mise en oeuvre de l' Engagement national pour le volontariat signé en 2013 au congrès de la FNSPF, en particulier afin d’ouvrir le recrutement à de nouveaux publics tels que les jeunes, les femmes et les personnes issues de la diversité.

Dans ce cadre, la Fédération se réjouit également de la signature par le ministre de l’Intérieur, la semaine dernière, de nouvelles conventions-cadres nationales, destinées à favoriser la promotion du volontariat et la disponibilité des sapeurs-pompiers volontaires, avec le Groupe SNCF et le ministère de l’Education nationale. Cette dernière comprend en outre un volet de promotion des JSP dans le cadre scolaire à l’initiative de la FNSPF.

Cette dynamique doit se poursuivre non seulement en termes d’incitation au recrutement mais aussi dans tous les volets de l’Engagement.

C’est pourquoi la Fédération appelle à la poursuite de la mobilisation tant au niveau national qu’au sein de chaque SDIS, notamment pour adapter le management des SPV aux contraintes de leur engagement, favoriser la reconnaissance des formations des SPV en milieu professionnel, renforcer l’accès des SPV aux responsabilités opérationnelles et aux fonctions d’encadrement et améliorer leur reconnaissance. 

Autant de mesures pour lesquelles la Fédération attend de nouveaux progrès d’ici le congrès national (23 – 26 septembre, Agen).