Risques en montagne

La solidarité montagnarde entre gens de la vallée a toujours fonctionné : les premiers sauvetages étaient réalisés par les montagnards eux-mêmes. Avec le développement de la pratique de l’alpinisme et du métier de guide, c’est vers ces derniers que venait le salut des alpinistes en difficulté. Puis avec l’augmentation du nombre de pratiquants et des accidents, les premières structures dédiées au secours en montagne sont apparues.

L’organisation des secours en montagne

Depuis 1958, les services de l’État ont pris le relais vis-à-vis du monde professionnel ou amateur de la montagne. Aujourd’hui, le secours en montagne est assuré les sapeurs-pompiers et les gendarmes.

Une politique de recrutement et de formation de haut niveau au sein de ces différents corps, ainsi que l’expérience accumulée, ont permis progressivement de développer un service de secours de très grande qualité qui reste entièrement gratuit.

Les Sapeurs-Pompiers et le secours en montagne

Les Services Départementaux d’Incendie et de Secours (SDIS) sont dotés d’unités spécialisées.
Principalement implantés dans l’arc alpin, les Pyrénées et les Vosges, les Groupes Montagne Sapeurs-Pompiers (GMSP) participent aux opérations de secours en montagne, en été comme en hiver et de jour comme de nuit. Ailleurs, ce sont les Groupes d’Intervention en Milieux Périlleux (GRIMP) des Sapeurs-Pompiers qui assurent les secours en milieu naturel.

Montagne

La localisation et l’alerte

Afin de porter assistance aux personnes en difficulté ou de secourir des victimes d’un accident ou d’un malaise, il est nécessaire de pouvoir joindre les secours, de se localiser et de décrire la situation.

1. Alertez les secours en quelques étapes simples. 

  • Se présenter (nom, numéro de téléphone)
  • Se localiser (massif, secteur, itinéraire, lieu de pratique, point caractéristique, coordonnées GPS, etc.)
  • Décrire la situation : que se passe-t-il ?
    - Activité pratiquée et circonstances de l’accident
    - Nombre de victimes et nombre total de personnes sur place
    - État de la (ou des) victime(s) et gestes de premiers secours effectués
  • Donner des précisions éventuelles :
    - conditions météo du lieu de l’accident
    - possibilité d’accueil d’un hélicoptère
    - description de ma tenue vestimentaire (couleur)
  • Répondre aux questions complémentaires du professionnel en ligne, qui décidera ainsi des moyens de secours nécessaires à mettre en place.
     

2. Quel numéro composer ?

Le 112 doit être privilégié. En effet, ce numéro d’urgence est gratuit et accessible depuis un téléphone verrouillé ou ne disposant pas d’une carte SIM. Il est accepté par tous les relais de téléphonie mobile et ceci quel que soit l’opérateur avec lequel vous êtes lié par votre abonnement.

3. Géo-localisez-vous grâce à votre téléphone portable.

Dans de nombreux départements de montagne, des systèmes de localisation des appels via le téléphone mobile se développent. Le système est simple et rapide. Si vous ne savez pas expliquer votre localisation, le professionnel qui reçoit votre appel, via le 112, vous adresse ensuite un SMS avec un lien qui interrogera directement la puce GPS de votre téléphone portable, afin d'obtenir les coordonnées exactes de votre position. Attention ce dispositif nécessite de capter le réseau GSM et de disposer d’une puce GPS activée sur son appareil.

Il est bien évident que connaître sa position à tout moment est un gage supplémentaire de localisation rapide. Au-delà du téléphone portable, différents moyens existent pour se localiser : carte papier, guide topo, description de points remarquables aux environs, etc.

4. Formez-vous !

Afin de garantir ma sécurité et celles des autres, il est vivement conseillé de se former aux gestes de premiers secours pour savoir réagir face à une situation d’urgence. Les sapeurspompiers de France forment le grand public aux comportements et gestes qui sauvent sur tout le territoire. Renseignez-vous dès à présent sur les formations disponibles auprès de l’union des sapeurs-pompiers de votre département.


Partager cet article :


Publication