Secours Santé 2015

Secours santé 2015, les 6e journées scientifiques européennes du service médical sapeurs-pompiers de France (SSSM), se sont déroulées du 22 au 24 avril 2015, sur le site exceptionnel de Pont du Gard.

Secours santé
Crédits photo : SDIS30 & FNSPF

Ces journées, organisées sous l'égide de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers (FNSPF), avaient pour but la formation continue de toutes les composantes du SSSM. Les échanges avaient pour thème le "secours en situation d'exception".

Voir plus de photos sur notre galerie Flickr

L’édito

Les enjeux liés à la santé, dans le champ opérationnel comme dans les fonctions de soutien, sont nombreux dans les services d’incendie et de secours. Notre service de santé et de secours médical (SSSM) – qui regroupe 12.000 sapeurs-pompiers et Pats – permet d’y répondre avec efficacité, apportant l’expertise et les ressources nécessaires.

Son activité représente en effet plus de 200.000 interventions médicalisées et paramédicalisées, 2.000 concernant du secours animalier, 215.000 visites médicales, sans oublier les opérations de soutien sanitaire et psychologique, la gestion des pharmacies à usage intérieur, l’expertise en toxicologie, les opérations à l’étranger, les missions de conseil et d’expertise dans la prévision, ainsi que la gestion des crises.

Pour conserver un tel niveau opérationnel, notre SSSM a besoin d'entretenir ses connaissances scientifiques et opérationnelles en permanence et d’échanger avec ses confrères et partenaires du secours, tant français qu’étrangers.

Créées par la FNSPF, les Journées Secours Santé y concourent avec succès depuis des années, mêlant ateliers pratiques et conférences scientifiques et médicales. Cette sixième édition, mise en musique par nos collègues gardois, s’annonce d’ores et déjà exceptionnelle. Ne serait-ce que par son site d’accueil : le Pont du Gard, classé au patrimoine mondial de l’humanité, témoin de la capacité de l’homme à relever tous les défis. En hommage à ce lieu, le comité scientifique a choisi un fil rouge d’envergure : « Les secours en situation d’exception », faisant la part belle aux retours d’expériences sur la gestion des grands rassemblements et celle des traumatisés sévères.

Ces Journées seront aussi l’occasion de faire le point sur la feuille de route Intérieur-Santé sur le secours d’urgence aux personnes et l’aide médicale urgente. Sa déclinaison, sous la forme d’une instruction interministérielle, est le fruit des discussions menées depuis septembre dernier avec les représentants nationaux de nos collègues urgentistes hospitaliers. Elle lève les crispations rencontrées ces derniers temps et établit une coordination pragmatique et concertée entre les Sdis et les Samu, dans la droite ligne du Référentiel commun de 2008.

Alors, pour découvrir en détail ces actualités tant thérapeutiques et opérationnelles que statutaires, ainsi que pour échanger sur les pratiques et rencontrer nos collègues de l’urgence, bienvenue à Secours Santé !

 

Colonel Eric Faure,

Président de la FNSPF

Médecin colonel Patrick Hertgen,

Médecin-chef du SDIS 59 et membre du comité exécutif de la FNSPF


Partager cet article :


Avis de décès

[AVIS DE DÉCÈS]

La FNSPF, l'ODP et la MNSPF ont le regret de vous annoncer le décès en service de deux sapeurs-pompiers, à moins de 48 heures d’intervalle, dans deux événements distincts.

- Le sergent-chef Richard METEAU est décédé en service commandé, le 17 octobre 2017, à l’âge de 44 ans. Sapeur-pompier du corps départemental de Haute-Savoie, il était affecté en tant que sapeur-pompier professionnel au centre de secours d’Epagny (74) et en tant que sapeur-pompier volontaire au CSI de Saint-Jorioz (74). Il a été victime d’une chute depuis l’échelle de son véhicule d’intervention "EPA". Il était marié et père de trois enfants.

- Laurent LOPEZ est décédé en service, jeudi 19 octobre 2017, à l’âge de 27 ans. Sapeur-pompier volontaire du corps départemental du Gard, il était affecté en tant que au centre de secours d’Uzès (30). Il a été victime d’un accident de la circulation en sortant de garde. Il était père d’un enfant âgé de moins d’un an.

Des informations complémentaires sur les modalités horaires des obsèques seront communiquées ultérieurement.

Toutes nos pensées vont vers leur famille, leurs collègues et leurs amis.